SAP France lève le voile sur BI 4.0

Lors du SAP Forum tenu à la Défense ce 16 novembre, les nouveautés de la version 4.0 de BI ont été présentées. La fusion SAP - BO est effective et tangible !

« C’est le résultat d’un cycle d’ingénierie complet de 18 mois sur les produits existants chez SAP et chez BO,» explique Vincent Taufflieb, directeur avant-vente de SAP France. « Cela a impliqué un réel échange de culture technique, comme par exemple autour des concepts de bases multidimensionnelles (type OLAP)
En effet, BI 4.0 marque d’une pierre blanche la fusion effective des environnements SAP BEx, SAP BW et la BI (Business Intelligence) de Business Objects. Les 18 mois de codéveloppement sont visibles: « L’innovation mais sans rupture; Nous avons opté pour une compatibilité lissée, progressive,» ajoute Vincent Taufflieb.
On relèvera notamment la “fluidité des interfaces utilisateurs, l’harmonisation des menus …“. L’utilisateur “BO” a désormais un accès direct aux ‘queries’ SAP BW (NetWeaver), dans une interface totalement intégrée. Parmi les autres innovations, la possibilité élargie d’intégrer facilement des données de bases extérieures (Oracle, Sybase, dB2, Ingres…), y compris du multidimensionnel (dont OLAP).

SAP IB 4.0  les sous-ensembles

Les sous-ensembles dans SAP IB 4.0

Le multidimensionnel sur toute la gamme
En parallèle, la BI se retrouve intégrée aux principaux applicatifs du portefeuille SAP: EP, GRC, Business Suites en général. Cette meilleure intégration se retrouve aussi dans la passerelle entre l’environnement de requêtage et d’analyse. Ainsi, dans le contexte d’analyses OLAP, on peut mener des analyses en mode off-line -par exemple dans Microsoft Office et/ou sur le Web. Il est possible de partager des documents de travail, de croiser les données avec d’autres sources (cf. Web Intelligence) et donc de constituer un document de synthèse partageable pour travailler en mode collaboratif.
Les équipes SAP et BO, fusionnées, se sont efforcées de tenir compte d’expériences utilisateurs différentes: « Les attentes et les expériences des utilisateurs ne sont pas uniformes. Certains ne cherchent pas formater ou à élaborer des rapports formels ou sophistiqués (comme Analysis for OLAP peut l’apporter).  D’autres ont plutôt l’expérience de ‘Web Intelligence’ de BO: des accès aux données plus intuitifs, simplifiés , et des croisements de données à la volée, dans des bases hétérogènes,» précise Vincent Taufflieb.
Une partie de ces innovations vont également dans le sens de l’informatique ‘on-demand’ ou l’”IT as a service”. « Les développements de Business by Design ont également été influencés par la culture BO,» nous affirme-t-on. Certes, la version de BI On-demand n’est pas synchronisée avec cette BI 4.0, mais beaucoup de ses fonctionnalités y sont intégrées d’autant que Desktop Intelligence est appelé à disparaître.

Évolutions et nouveaux noms

  • Web Intelligence est totalement intégré, tout comme Explorer, Crystal Reports. “C’est désormais une seule et même licence”.
  • BEx Analysis de BW va être remplacé par Analysis Edition for Office, l’héritage de BO ayant été jugé le meilleur en la matière. Mais les requêtes Bex restent valides.
  • Excelsius change de nom et devient DashBoard. Il s’appuyait sur des data externes. Il est désormais possible de créer des tableaux de bord, “de façon plus simple, autonome et très rapidement“: Intégration native avec la nouvelle couche sémantique, création directe de requête depuis l’outilde design ; utilisation des alertes de la plateforme; meilleure montée en charge…
  • Infoview devient le nouveau portail BI Launch Pad. Des onglets ont été introduits et la productivité a été améliorée avec un accès direct au contenu, la possibilité de lancer plusieurs rapports simultanément, y compris en ‘raccourci’ ; graphiques/ histogrammes plus variés (Web Intelligence en bénéficie également); gestion des hiérarchies. “C’est la BI en self service”. Plus de simplicité pour accéder à l’information, amélioration du filtrage et de la recherche; optimisation de la navigation…

SAP BI 4.0 les échéances

Les échéances sous SAP BI 4.0

Evolution vers le temps réel avec in-memory
La possibilité d’installer les données en mémoire pour un traitement analytique en quasi temps réel devient effective. Et pour la capacité mémoire, SAP invoque le recours à des appliances. Dans l’évolution annoncée vers le ‘in-memory’, c’est Explorer qui constitue le front-end (’SAP Business Objects Explorer’): toutes Sources de données sont utilisables : SAP Business Objects Data Services, SAP NetWeaver BW, SAP NetWeaver, BW Accelerator…
Il est possible de travailler en environnement Microsoft Office; d’accéder au moteur de recherche, avec des mots clés, et brasser ainsi de très gros volumes de données. Pour rappel, l’essentiel du concept ‘in-memory’ est la raison d’être projet/programme de développement baptisé ‘HANA’ (cf. notre article) Il apportera la possibilité de réaliser du décisionnel en quasi temps réel, sans déplacer les data”.
Disponibilité: au 26 novembre, une liste de clients sélectionnés aura été arrêtée; ce sont ceux qui vont pouvoir utiliser BI 4.0 en avance de phase (lancement sous contrôle). La disponibilité officielle est annoncée pour mars ou avril 2011. A noter qu’il est prévu un ‘Enhancement pack’ qui permettra cette évolution pour “consommer de la BI” en restant dans son environnement transactionnel.

Trois marchés cibles
Chez SAP, on considère trois familles de clients:

  • les clients très centrés sur SAP, qui ont souvent du BO déjà installé (environ 50% des utilisateurs BO travaillent dans une entreprise où SAP est installé),
  • ceux qui ont attendu la fusion SAP BW et BO, donc la version SAP BI 4.0,
  • les nouveaux clients ou marché de conquête - notamment dans le ‘mid-market’, là où l’intérêt pour le ‘on-demand’ prédomine, et donc l’offre SAP on-demand et By Design.

Les autres articles sur ce sujet

Un commentaire

RSS - Flux pour ces commentaires.

  1. [...] BI 4.0 marque d’une pierre blanche la fusion effective des environnements SAP BEx, SAP BW et la BI (Business Intelligence) de Business Objects. On relèvera notamment la “fluidité des interfaces utilisateurs, l’harmonisation des menus …“. L’utilisateur “BO” a désormais un accès direct aux ‘queries’ SAP BW (NetWeaver), dans une interface totalement intégrée. Parmi les autres innovations, la possibilité élargie d’intégrer facilement des données de bases extérieures (Oracle, Sybase, dB2, Ingres…), y compris du multidimensionnel (dont OLAP).Le multidimensionnel sur toute la gamme (Suite) [...]

Publicité

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée