Simon Crosby - CTO de Citrix : « VMware ne fait pas du Cloud ! »

Le CTO de Citrix précise les enjeux liés à Xen Cloud Platform face à XenServer, et partage sa vision de l’évolution du cloud et du positionnement de Citrix sur ce marché.

Simon Crosby occupe actuellement le poste de directeur technique de la division Datacenter et Cloud chez Citrix. Il était auparavant créateur et directeur technique de l’éditeur XenSource, racheté par Citrix durant l’été 2007.

Pouvez-vous nous présenter brièvement Xen Cloud Platform ? Et son positionnement face à XenServer ?
Implémentation complète en open source, XCP propose toutes les briques nécessaires pour implémenter des services cloud sur une infrastructure matérielle. XCP peut intégrer Openstack pour assurer l’orchestration indispensable des ressources dans des clouds publics, et la distribution d’objet cloud sous forme de catalogue. Il peut même interagir avec d’autres clouds publics comme Amazon EC2 et S3.

Simon Crosby

Simon Crosby

Par rapport à XenServer, XCP représente pour Citrix l’équivalent de Fedora pour RedHat. Cependant, XenServer comprend le produit binaire complet auquel nous ajoutons des composants Citrix, comme la console de gestion et une infrastructure complète de serveur virtuel (automatisation de clustering, haute disponibilité, répartition de charge automatisée, etc.). Cette solution embarque donc le serveur proposé en GPL et des outils propriétaires.
Bien que XCP propose tout ce qui est nécessaire pour une plate-forme de cloud public, il n’est pas destiné aux entreprises. En fait, un prestataire ou un fournisseur de services en ligne peuvent l’utiliser pour concevoir une offre cloud. Ce n’est pas une solution prête à l’emploi, bien qu’elle soit testée et validée par la communauté. En revanche, XenServer est une solution d’entreprise.

Finalement xen n’est-il pas le plus proche concurrent de XenServer ?
Si XenSource a effectivement été racheté par Citrix, xen.org reste un projet communautaire open source indépendant, régi par une licence GPL. Et Citrix n’a réclamé aucun passe-droit ou avantage en la matière. Xen est aujourd’hui un hyperviseur très utilisé, disponible sous de nombreux systèmes d’exploitation.
Avec xen.org, nous souhaitons assurer la continuité du succès de XenServer dans le cloud. En effet, aujourd’hui la quasi-totalité des revenus des fournisseurs de services en ligne est générée grâce à XenServer.
De son côté, Citrix fournit une vraie plate-forme cloud de qualité Entreprise, avec un support adapté. Il n’y a pas de concurrence entre xen.org et Citrix. En fait, le tarif de XenServer est très bas, et nous revendons surtout le reste de l’offre.
La concurrence s’exerce essentiellement envers VMware et son offre vSphere. Citrix bénéficie d’une forte présence chez les fournisseurs de services en ligne, avec XenServer et sa suite applicative. Et pour un vingtième du prix de vSphere !

Pages : 1 2

Les autres articles sur ce sujet

Soyez le premier à réagir

RSS - Flux pour ces commentaires.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée